ACTIVITES



Le premier Forum du Sénat avec les élus des Collectivités territoriales, constitue un cadre de partage d’informations entre la deuxième Chambre du Parlement et les acteurs de la décentralisation. Elle se déroulera en quatre temps majeurs qui constitueront les différentes articulations des deux journées consacrées aux activités. Ces dernières débuteront par par les discours inauguraux de SEM Gérard LARCHER, Président du Sénat Français et de Monsieur Hamed BAKAYOKO, Ministre d'État, Ministre de la Défense, représentant le Premier Ministre, Chef du Gouvernement, Ministre du Budget et du Portefeuille de l’Etat :



LES CONFERENCES INAUGURALES

La première conférence sur les relations entre le Sénat et les Collectivités territoriales sera prononcée par Monsieur François Paul YATTA, Directeur des Programmes, Cités et Gouvernements Locaux Unis d'Afrique . Il s’agit de présenter le cadre général des rapports entre l’Institution et les entités décentralisées afin d’anticiper les interactions multiples susceptibles d’intervenir dans la mise en œuvre des missions partagées.

La seconde conférence ayant pour thème : « Le Fonds mondial pour le développement des villes (FMDV), un instrument pour accompagner les collectivités territoriales à accéder aux financements et à l’investissement : enjeux et opportunités pour l’Afrique et la Côte d’Ivoire », sera prononcée par le représentant de Monsieur Jean-François HABEAU, Directeur Exécutif du Fond Mondial pour le Développement des Villes.

Le développement des villes est confronté aux défis du changement climatique.

  • Comment coordonner et intégrer les projets et les programmes d’urbanisation dans des dynamiques de développement local ?
  • Quelles sont les conditions d’accès des collectivités territoriales au Fonds Mondial pour le développement des villes ?

Telle est la problématique dont les réponses sont attendues par les acteurs de la décentralisation en Côte d’Ivoire ?



LA COMMUNICATION

En organisant le Forum avec les collectivités territoriales, le Sénat qui assure la représentation de celle-ci de par la constitution du 08 novembre 2016, veut bien être à l’écoute des élus locaux. Les préoccupations des élus des collectivités territoriales et la représentation qu’elle attend du Sénat seront exprimées à travers une communication portant sur « Perceptions et attentes des collectivités territoriales vis-à-vis du Sénat ».

Cette communication sera présentée par l’Assemblée des Régions et Districts de Côte d’Ivoire (ARDCI) et l’Union des Villes et Communes de Côte d’Ivoire (UVICOCI).



LES PANELS

Les questions de développement local sont plurielles et les réponses qui peuvent y être apportées sont transversales. L’organisation de panels thématiques permettra ainsi, de cibler des préoccupations prioritaires des élus locaux afin que la confrontation des expériences et la dynamique des échanges qui en résultent, facilitent des solutions à la fois originales et pérennes.

Les panels seront composés de trois à quatre participants :

  • un élu local ;
  • un représentant du Ministère de tutelle et/ou, au besoin, du Ministère technique intéressé ;
  • un représentant du Sénat  ;
  • un représentant des organismes au développement.



L’AGENDA DE YAMOUSSOUKRO POUR L'AVENIR

A l’issue du Forum, une déclaration dénommée « l’Agenda de Yamoussoukro pour l’Avenir », sera présentée par le Comité scientifique du Forum. Cet Agenda comprendra les grands axes de réflexions issues du Forum et orientera le Sénat dans les initiatives de propositions de textes de loi relatives aux collectivités territoriales.